La presse et internet en parle

20151224 L'impartial

Logo Paris Normamdie

.

Jeudi 3 décembre 2015

Paris Normandie 20151203 (696x1024)

Logo Paris Normamdie

.

Vendredi 27 novembre 2015

Éric Prévost est revenu de son périple, sans son âne Hector, pour rencontrer à nouveau les élèves de l’école de Bourg-Beaudoin

Les élèves de l’école primaire de la commune ont suivi presque pas à pas la traversée de la France par Éric Prévost et son âne Hector. Tous deux avaient quitté Bourg-Beaudouin le 11 avril, pour se rendre à Poubeau, en Haute-Garonne, 200 km au sud.

Leur périple de trois mois (102 jours de voyage), du 11 avril au 21 juillet, leur a fait traverser une quinzaine de départements. «J’avais rencontré les enfants de l’école juste avant mon départ. Pendant le voyage, ils m’ont envoyé des messages par mail auxquels j’ai répondu. Puis nous nous sommes téléphonés le 4juillet, avant les vacances scolaires», rappelle Éric Prévost.

Hector est resté à Poubeau

Il avait aussi lancé un concours de dessin, sur son blog. Sur les 26 œuvres reçues, 20 proviennent de l’école de Bourg-Beaudouin ! Un retour dans la commune et une rencontre avec les enfants s’imposaient donc.

Éric Prévost est revenu vendredi pour participer à une émission de Fréquence Andelle, pendant laquelle les enfants ont pu l’interroger.

Lundi, tous les élèves de l’école assisteront à un après-midi rétrospective, à la salle des fêtes, à 13 h 30. Éric a prévu de leur projeter les photos prises pendant son voyage, accompagnées d’explications. Avant le goûter, une remise de prix récompensera les auteurs des trois plus beaux dessins.

Et Hector ? «Il va très bien! Il est resté à Poubeau, en Haute-Garonne, dans le village où je réside. Il vit dans une ferme, dans un bel herbage, en compagnie de deux juments, rassure Éric. Nous continuons de faire des balades, il tire du bois pour cet hiver et il est heureux quand je viens le chercher pour aller marcher!»

Quant aux projets de grande marche, il en a encore : se rendre à Saint-Pastous où Hector est né (une à deux semaines de marche), redécouvrir le pays basque, ou, plus ambitieux encore, faire la traversée des Pyrénées, de l’Atlantique à la Méditerranée. Un projet qui demande réflexion, préparation et qui n’est pas prévu avant 2017.

20151127_092852 (1024x199)

VENDREDI 27 NOVEMBRE

Interview Radio par les enfants de l'école de Bourg-Beaudouin (27)

Pour vous connecter à Radio Fréquence Andelle :

http://82.165.152.234/FREQUENCE_ANDELLE/

Fréquence Andelle

Logo La Dépêche 02 août 2015 (1024x305)

Une La Dépêche 02 août 2015 Comminge

20150802 Article (1024x794)

Logo Paris Normamdie

24 juillet 2015

Eric et son âne Hector sont

20150724182557

Éric Prévost et son âne Hector sont arrivés en Haute-Garonne ! Ils étaient partis de Bourg-Beaudouin à pied et à sabots, le 11 avril.

Destination Poubeau, en Haute-Garonne, où il a une maison, 1 200 km plus bas. Il y est arrivé mardi soir dernier.

Fatigué, amaigri de 16 kg mais terriblement heureux. « Je me sens surtout plus riche des multiples rencontres que j’ai faites en cours de route. Je n’aurais jamais imaginé que la compagnie d’un âne puisse susciter autant de sympathie », s’enthousiasme-t-il.

Éric retournera certainement à la rentrée à Bourg-Baudouin, pour rencontrer les enfants de l’école, qui n’ont pas manqué de lui téléphoner sur son parcours et lui ont même envoyé des dessins. En tout cas, il ne reviendra pas à pied, c’est certain !

20150730 La Dépêche 01

20150730 La Dépêche 26 site

Rejoindre les Pyrénées depuis la Normandie, en compagnie d'un petit âne de trois ans, nommé Hector : c'est l'extraordinaire épopée que vient de réaliser Éric Prévost. Les deux compères ont quitté la Normandie le 12 avril dernier et sont arrivés à Poubeau sous les orages, mardi dernier, après 34 km de marche. Retour sur cette aventure hors des sentiers battus avec Éric Prévost.

Comment vous est venue cette idée ?

Je suis à la retraite depuis le 1er avril et j'avais envie de réaliser une longue marche… Alors je suis parti de Normandie, où réside ma mère, pour me rendre ici, à Poubeau, où j'ai acquis une maison il y a deux ans. Enfant et adulte, je n'ai jamais possédé d'animaux, ni chien, ni chat. Mon grand-père maternel, lui, avait un âne. Alors je me suis dit que ce serait une bonne idée d'avoir un âne pour réaliser cette grande randonnée.

Où avez-vous trouvé Nestor ?

Il est né à Saint-Pastous, près d'Argelès-Gazost, où réside mon frère. Tous les deux, nous avons bouclé 1.200 km. Moi, un sac à dos de 10 kg sur les épaules, lui, 30 kg avec son bât. C'est un excellent compagnon. Il a facilité de nombreuses rencontres. Les gens viennent vers vous naturellement avec l'âne. Les enfants en sont fous ! Tout le long du chemin, on m'a proposé de l'eau, des carottes, de l'hébergement… Que de beaux moments.

Justement, un souvenir ?

Oui, dans la Barousse, avant d'arriver. J'ai rencontré un couple qui m'a accompagné sur les estives, dans la cabane d'un berger. J'ai passé la nuit sous son toit, entouré par 1 800 brebis… C'était un moment hors du temps, une expérience de vie. Le dernier jour de marche, par contre a été éprouvant. Nous avons dû faire demi-tour au niveau du Port-de Balès en raison des orages, nous avons marché 34 km avec Hector, pour arriver à Poubeau à 23 heures… Et puis mardi, j'ai été invité au centre de loisirs Les Marmottons, à Montauban-de-Luchon. Les enfants ont fait la connaissance d'Hector, ils lui ont remis une belle médaille. Ils nous ont offert de nombreux dessins et ont même imaginé une belle histoire… Des rencontres, encore, c'était le but de ce si long chemin…

Propos recueillis par V. B.


La Dépêche du Midi - Comminges du 12 juillet 2015

Loures-Barousse (65)

Même article

-------------------------------


La Dépêche du Midi - Comminges du 09 juillet 2015

Aurignac (31)

20150709 01 La Dépêche

20150709 02 La Dépêche

Le Populaire du Centre

le 5 juin à Mézières sur Issoire, j'ai été interviewé par une correspondante du journal "Le populaire du Centre".

En chemin de la Normandie aux Pyrénées

Éric Prévost et son âne Hector ont fait une halte à Mézières-sur-Issoire. 

BEULAGUET Michelle

2198268

Jeune retraité depuis le 1er avril 2015, Éric Prévost avait un projet en tête depuis 2 ans. Après de longues réflexions et d'études de parcours, son souhait se réalise ce 10 avril, au départ de son village de Bourg-Beaudouin dans l'Eure.

Éric Prévost, accompagné de son âne Hector, âgé de 3 ans, effectue actuellement un périple à pied de 1.200 kilomètres à travers la France, de la Normandie aux Pyrénées pour rejoindre le petit village de Poubeau en Haute-Garonne. Il a prévu d'arriver ce 25 juillet.

Sur son parcours, il a fait étape à Mézières-sur-Issoire où la municipalité lui a prêté le champ communal. De quoi reprendre des forces pour ces deux amis avant de se remettre en marche dès 5 heures du matin sur les petites routes de la campagne limousine et parcourir 15 à 20 kilomètres par jour.

Physiquement, le marcheur n'a aucun souci, son voyage est tel qu'il le prévoyait. Il ne s'attendait pas aux multiples marques de sympathie. Les gens s'arrêtent, posent des questions, certains l'invitent à leur table pour partager le repas, l'hébergent pendant qu'Hector reçoit de nombreuses caresses et trouve toujours un bout de pâturage. Ce voyage est fait pour aller retrouver de la famille, des amis, et ses étapes sont des lieux où lui et les siens ont vécu.

Ovillois 192 juin 2015

L\'Ovillois 2


Paris Normandie du 7 mai 2015

Article papier ParisNormandie 7 mai 2015


Sur internet en Suisse : http://www.lebourriquet.ch/

Le bourriquet Club internet

Le bourriquet Club internet Article

..............................................................

.

.

.

La NVO Ile de France d'avril 2015

NVO IdFrance 1 Une (539x800)

NVO IdFrance 2 Article


L'impartial du jeudi 16 avril 2015

20150416 L\'impartial page 1 jpeg

20150416 L\'impartial page 8 article jpeg


Bulletin municipal de Bourg Beaudoin (27)

20150416 Bourg Beaudoin Infos jpeg


Paris Normandie du mercredi 15 avril 2015

Paris Normandie lundi Une

Paris Normandie page 7

compteur.js.php?url=%2Fd5rj6sXSJQ%3D&df=